Sep 132018
Chambre d’hôtes de Berthemont en Aveyron : nature, calme et simplicité

Depuis une dizaine d’années, on part en vacances, mon pacsé et moi, en allant dans des chambres d’hôtes. On a eu pas mal d’expériences, des rigolotes souvent, des bizarres parfois, et une décevante très récemment en Lozère, mais on en rit déjà, une fois partis !

Mais les chambres et les hôtes dont nous gardons le plus beau souvenir, ce sont les chambres « à la ferme » et nous avons décidé d’aller maintenant le plus régulièrement aider les agriculteurs qui offrent ce service, en dormant et bien souvent en mangeant chez eux, car la table y est régulièrement proposée. Qui plus est, sachez-le, ce sont eux qui proposent les prix les plus attractifs, raisonnables, sans pour autant lésiner sur la coquetterie des chambres et l’excellence de la table !

« Berthemont », du nom tout simplement du lieu-dit, c’est là qu’habitent Anne et Sébastien Nicouleau, ainsi que leurs 3 adorables enfants.

Nous y sommes allés l’an dernier pour la 1ère fois, et, pour la 1ère fois également, nous avons gardé contact avec des gens qui nous ont reçus, au point de les avoir revus plusieurs fois depuis.

La maison se situe à quelques kilomètres au sud de Rodez (on ne peut pas voir la cathédrale depuis la chambre, cachée par une rangée d’arbres, mais si on se décale à peine, on la voit, ainsi que toute la campagne aveyronnaise). Les chambres sont calmes, les lits sont grands, il y a tout ce qu’il faut. La table est généreuse (je ne parle pas que de sa taille ! :D)

Anne reçoit ses invités de façon simple, accueillante, charmante, chaleureuse.

Nous avons eu l’occasion de parler « zéro déchet », ce qui faire sourire une femme qui habite à la campagne, aveyronnaise, épouse d’agricultrice, qui a un potager, des poules (je pense œufs mais aussi récupération des déchets de table), qui est grande cuisinière et qui plus est, démonstratrice Thermomix ! Vous avez saisi, ici on fait attention au gaspillage, on n’achète ni ne jette sans considération. Elle peut même vous donner des recettes et ses « trucs ».

Sébastien élève en famille des centaines de brebis dont le lait (je les aime, ces brebis !!!!) servira à faire du Roquefort. Si vous restez chez eux quelques jours, et si vous êtes très gentils, ce serait bien le diable qu’il ne vous montre pas la traite ou au-moins les bêtes dans leur étable, les gamins aimeront.

Venez vous ressourcer à 2 heures de Montpellier à la chambre d’hôtes Berthemont, vous allez vraiment vous reposer et découvrir ce département dont nous sommes, David et moi, tombés amoureux.

Pour les infos diverses et les tarifs à jour, je vous envoie ici !

On en discute ? ;)

CrestaProject