Mai 282018
J’vous coupe le vert des poireaux ?

Photo Flickr Mabel Lamour Belma ReineMab

Temps de lecture : 2 mn

« Mais surtout pas, ma bonne dame ! » Voilà plus ou moins ce que j’ai répondu à la marchande de fruits et légumes quand elle a voulu guillotiner mes poireaux ! 😀

Je ne lui jette pas la pierre, elle répond probablement à une demande de la part des clients. Ne voit-on pas au supermarché, depuis des années, des sachets de blancs de poireaux ? Moi-même, “orientée” via des recettes consultées çà et là, j’en ai longtemps acheté… mais on marche sur la tête, qui a inventé ça, finalement ?

Qui a décidé, j’imagine, au nom d’une prétendue facilité ou rapidité, qu’on devait se priver des verts, de leur goût, de tant de nutriments, et tout simplement d’une belle matière première ? (et accessoirement, de faire des économies…). A moins que les industriels ne s’en servent ? (voyez, elle est là, ma facette angélique !  😉 )

Autre exemple, les fanes de radis ou encore les épluchures de pommes de terre, souvent mal aimées, alors qu’on en fait de super chips maison ! (Il est préférable pour tout cela d’avoir sous la main des produits bio)

Photo Flickr Richard Vignola

A cela, depuis quelques temps, j’ai dit stop ! 🙂 Soit je dois vraiment séparer les deux et alors j’utilise les verts des poireaux seuls en soupe (1 grand ou 2 petits maximum à la fois, sinon cela se mixe mal, et bien sûr j’ôte les feuilles abîmées), la recette pratique par excellence (en bonifiant avec une pomme de terre et quelques lardons…). Soit, et c’est le cas dans la grande majorité des recettes, je mets tout, comme pour ma tarte aux poireaux et Comté, LE plat adoré de mon homme !

En parlant de recettes, je vous laisse le lien vers un blog que j’aime beaucoup, le célèbre « Papilles et pupilles », à la page dédiée aux poireaux.

Par-ailleurs, je trouve souvent de bonnes idées pour cuisiner des fruits et légumes en entier, dans ce livre malin “Tout manger de A à Z“, à la superbe mise en page (on le trouve dorénavant également en epub).

Et vous, quelles parties de légumes habituellement destinées à tort à la poubelle vous utilisez, et comment ?

Bon, moi, je retourne voir la marchande, qu’on cause un peu ! 😀

Pour la nature : moins de déchets, même s’ils sont verts

Pour moi : des économies, une poubelle moins pleine et de bonnes choses pour mon corps 😊


Reader Comments

  1. Autrefois, nous jetions le vert des blettes (bettes, poirees)… C’est fini, maintenant je les cuisine comme des épinards, attention, ne pas consommer cru, c’est toxique je crois bien

  2. Tiens c’est marrant, justement aujourd’hui je viens de publier une recette sur des fanes cuisinées. Et oui pas de gaspi chez moi non plus.

  3. Dans ta prochaine soupe au vert de poireau, ajoute une poire et un peu de curry : Tu m’en diras des nouvelles !

On en discute ? ;)

CrestaProject