Juil 062018
Un livre : Un million de révolutions tranquilles de Bénédicte Manier

Ce bouquin est une mine d’or, et comme tel, il est précieux !

Un livre qui fourmille littéralement des millions de possibilités que les citoyens du monde entier mettent en place pour améliorer la planète et la qualité de vie sur celle-ci.

Une écologie optimiste comme je l’aime, et une preuve que lorsque chacun fait sa part, le monde change !

Et comment changer quoi que ce soit, si ce n’est en commençant par là où on vit (ça, c’est une phrase pour moi, que j’essaye de m’ancrer dans la tête ! 😀  ) ? Est-ce utile de rappeler que notre terre est la seule planète sur laquelle on peut vivre, et qu’il est temps d’en prendre soin ? Oui, de la soigner, de la chouchouter, de s’en occuper, chacun à sa manière.

Le réalisateur Cyril Dion ne cache pas que ce livre a été sa source d’inspiration pour écrire son film-documentaire écolo « Demain ». Nul doute que pour la journaliste Bénédicte Manier, qui n’a pas ménagé sa peine pour parcourir le monde et rencontrer tous les acteurs du changement, son inspiration fut l’énergie que déploient ces femmes et ces hommes, d’Inde ou des Etats-Unis, de Chine ou encore du Bénin pour améliorer leur quotidien.

Et je comprends qu’on puisse être porté par ces gens créatifs et courageux (certains ont surmonté des peurs, des obstacles, des procès, le qu’en-dira-t-on, etc…), des gens comme vous et moi, qui ont eu à cœur de transformer leur village, leurs conditions de vie, l’éducation de leurs enfants, leur agriculture, et qui l’ont si bien fait que d’autres villages, des villes et même parfois des pays veulent faire de même !

Les sujets abordés font le tour de ce qu’on peut améliorer à propos de l’eau, de l’agriculture, citadine ou rurale, mais aussi l’usage citoyen de l’argent ou encore les sciences collaboratives. Cela m’a semblé assez exhaustif.

Certaines histoires sont racontées comme des contes, et côtoient aussi, il faut le reconnaître, beaucoup de chiffres, surtout dans les notes, des centaines d’adresses de sites internet ou de vidéos pour comprendre, illustrer et aller plus loin sur tel ou tel sujet.

J’ai eu l’impression, à la lecture de ce livre, que beaucoup d’initiatives venaient d’ailleurs, et pas assez de France. Pour avoir eu par mail la journaliste entre-temps, je peux donc la citer sur ce point : “C’est voulu : mon idée était de parcourir le monde, pour que ce livre publié en France donne aux lecteurs des sources d’inspiration venues d’ailleurs. Et de leur montrer qu’il existe désormais une dynamique citoyenne mondiale, et qu’ils peuvent en faire partie.”

Nous sommes en France mieux lotis que bien d’autres pays en termes de climat ou de système de santé, de gestion de l’eau ou de démocratie, soyons-en heureux et reconnaissants. Mais prenons garde, aussi, à agir plus, plus vite et tous ensemble, car ça « chauffe » partout, et je ne parle pas que de température !

Ce livre est donc plein de bons exemples à suivre, plein d’idées, plein de bonnes raisons de continuer à suivre des démarches en faveur de l’environnement… et donc de l’homme, espèce qui devient menacée !…

Reader Comments

  1. Ça a été un plaisir de partager des idées avec vous, Anne.
    On ne peut sans doute pas changer le monde dans son ensemble, mais on peut le changer autour de nous. Il existe des milliers d’alternatives, faciles à mettre en œuvre au quotidien. Nous avons le choix, plein de choix possibles. Autour de la planète, des millions de citoyens ont déjà choisi d’avoir une vie plus saine, plus riche, plus solidaire.
    C’est vrai que Cyril Dion a beaucoup puisé dans mon livre pour “Demain”, car les exemples que j’ai ramenés du monde entier sont inspirants pour nous tous.
    Dans le même esprit, j’ai raconté d’autres innovations citoyennes dans un nouveau livre : “La Route verte des Indes”, un voyage au fil des réussites écologiques en Inde (un livre à lire sur la plage ! :-)).
    Là-bas, la société civile résiste et prend son avenir en main.

On en discute ? ;)

CrestaProject