Juin 112018
Un temps pour moi dans le parc du Prieuré St-Thomas à Epernon

Je ne suis pas venue au Prieuré St-Thomas pour faire une retraite spirituelle loin de l’agitation du monde, mais pour y dormir 2 nuits lors du mariage du neveu de mon homme, il y a une dizaine de jours.

D’ailleurs, pour être en accord avec moi-même, je ne place pas la spiritualité en un Dieu comme on l’entend habituellement, mais plus dans les forces de la nature, dans les odeurs d’une rose, dans le vent qui tourne, bref, c’est aussi ça, mon idée de la nature. 😉

Lorsque mon beau-frère (Thomas, ça ne s’invente pas ! 😀 ) nous avait prévenus que ce serait l’hébergement choisi pour la famille proche du futur marié, je m’attendais à quelquechose de spartiate, alors que notre chambre était des plus confortables (nous avions toutes les commodités, ce qui n’est pas le cas de toutes), et surtout à y séjourner le moins longtemps possible. Pour des questions d’organisation, nous y avons passé 2 nuits au lieu d’une, pour mon plus grand plaisir… je ne savais pas que j’allais y vivre des moments délicieux… je n’ai pas mis les pieds dans la chapelle, j’ai organisé tout mon temps libre… dans le parc !! (où, vous verrez à la fin, j’ai eu une saine activité !)

Un parc incroyable de 4 hectares, avec un petit ruisseau, un étang avec une île au milieu, reliée au parc par un pont croquignolet, des arbres plusieurs fois centenaires, des roses aux odeurs affriolantes (!), des pivoines, une belle biodiversité (j’ai rencontré à plusieurs reprises le même héron, que j’ai évidemment faire fuir autant de fois…), j’avais l’impression d’être dans une forêt, pas au centre d’une petite ville comme Epernon.

Finalement, je suis partie d’ici en me disant que si je revenais pour prendre le temps de découvrir cette magnifique région verdoyante, je pourrais très bien dormir ici ! Je garderai longtemps un excellent souvenir de ce lieu… et du magnifique mariage d’Elodie et de Jérémy ! ♥

Mais comme partout où je passe – en tout cas quand je suis dans la nature – je me sers d’une application dont je vous parle ici, Litterati, pour prendre en photo les déchets trouvés, puis les jeter où il faut. Et bien même ici, c’est dingue, le plastique fait son “oeuvre” ! 🙁

www.prieure-saint-thomas.fr/


Reader Comments

  1. Anne,ce blog est un bouquet de fraîcheur,d’authenticité et de vérité.Notre Planète meriterait des milliards de personnes qui comme toi prendraient soin d’elle…………..Mais bon,faisons le déjà à notre niveau,de toute façon ce n’est jamais inutile…..

    1. Je suis d’être la seule, mais merci pour tes encouragements, Jean ! Hé oui, continuons, c’est toujours mieux que de ne rien faire. Bonne soirée.

On en discute ? ;)

CrestaProject